Accueil >> Conseils >> Comment choisir une jumelle ?
Comment choisir une jumelle ?

cliquez sur les images pour les agrandir

Comment choisir une jumelle ?

Ce guide d’achat est fait pour les personnes voulant s’équiper de jumelles aussi bien pour observer la nature que pour aller au théâtre.

 

Tout d’abord, quand on cherche des jumelles, on se pose bien la question de ce pourquoi on souhaite les utiliser.

L’observation animalière n’étant pas la même chose que lorsque l’on va au théâtre.

Si on les utilise pour la mer, il faut prendre des versions étanches.

 

1er critère de choix :

Quand on sait l’utilisation souhaitée, on obtient une idée de rapprochement du sujet à obtenir.

Ce rapprochement se voit de la façon suivante sur les références des jumelles :

Pour la paire de jumelle Nikon 16x50, le grossissement est de 16. Mais que veux dire grossissement de 16 ?

En fait c’est plutôt simple car pour obtenir la vraie valeur de distance, on multiplie par 100 soit 16x100=1600m.

Pour résumer, avec cette paire de jumelle, le sujet se trouvant à 1600m sera observé comme si il était à 16m de vous.

 

Attention de ne pas vous dire qu’il faut alors prendre le plus fort grossissement pour être tranquille car l’inconvénient d’un fort grossissement est que le moindre tremblement se fera ressentir et rendra l’observation sera difficile lorsque vous observerez un sujet en mouvement.

 

Les naturalistes privilégient généralement les grossissements entre 7 et 12 fois.

Les ornithologues privilégient les généralement grossissements entre 8 et 10 fois

Pour le théâtre le grossissement se situe entre 4 et 6 fois.

 

2ème critère de choix :

La deuxième valeur vue sur les références des jumelles Nikon de notre exemple un peu plus haut est de 50 (16x50).

Cette valeur représente le diamètre des objectifs en millimètre soit 50mm.

Cette valeur est importante dans le choix de vos jumelles car plus il est élevé, plus le champ de vision est large et donc lumineux.

La partie inconvénient d’un champ de vision large est que la jumelle est plus encombrante et lourde qu’un champ de vision plus étroit.

3ème critère de choix :

La distance de mise au point est un choix important aussi.

Plus la distance de mise au point est faible, mieux c’est pour l’entomologie et l’observation d’insectes de petites tailles.

Pour L’ornithologie, la distance minimale doit être de 10m et le meilleur choix sera de 5m.

4ème critère de choix :

Il existe deux styles de construction utilisés pour les jumelles.

- La construction en prisme de Porro qui est le plus courant avec une image lumineuse.

- La construction avec les prismes en toit. Cette version est plus chère permettant d’avoir des jumelles plus compactes et plus légères mais également plus étanches.

 

Pour résumer, il faut selon votre utilisation trouver le bon compromis entre le rapport de grossissement et le diamètre des objectif, le poids, la solidité afin de pouvoir les utiliser le plus souvent possible et cela en essayant de garder le meilleur rapport qualité/prix.

 

 

 

 

 

Boutique en ligne