Accueil >> Blog >> Photographes partenaires >> Une agréable découverte , Romain Guerin, photographe amateur, Bouches-du-Rhône

cliquez sur les images pour les agrandir

 

Une agréable découverte , Romain Guerin, photographe amateur, Bouches-du-Rhône

Tout d’abord, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour, je m’appelle Romain Guerin, j’ai 29 ans et suis originaire de Saint-Rémy-de-provence. Au quotidien je suis Designer/Développeur. J’ai l’immense chance de pouvoir organisé mon emploi comme je l’entend, ce qui me permet de pouvoir pratiquer la photographie de nature intensément ! Je fais également partis de l’agence photo Naturimages.

Depuis quand pratiques tu la photo et comment t’es venu le virus ?

J’ai plus ou moins toujours « fais de la photo ».Depuis tout petit le monde de l’image me passionne, que ce soit la photo, le dessin, la peinture… Mais pour répondre plus précisément je dirais que je m’intéresse vraiment à la photo depuis 2006 après l’acquisition d’un Nikon D60. Je m’intéresserai ensuite à la photo argentique avec Minolta SRT 101 des années 70 ! Puis s’ajoute un 200mm, je commence à apprécier les « longues » focales… Je sors alors petit à petit des sentiers battus pour photographier la nature !

Point de vue matériel, parmi tout ce que tu utilises, en boitier et/ou objectif, as-tu une préférence ?

Je n’ai pas de préférence… En revanche je voue de grands sentiments à mon matériel ! En général j’utilise le Nikon D500 avec le 400mm f/2.8 en photo animalière, je le troque ensuite pour le 300mm f/4 en condition de déplacements avec sur moi en bandoulière, mon fidèle Nikon D300s et son 17-55 f/2.8. Avec bien entendu, ma paire de jumelles Nikon ProStaff 7s au cou. Puis mon sac ! Le f-stop sukha ! Sans qui je ne pourrais tout transporter !

Quel est ton ou tes domaines de prédilections en photo ?

Je pratique principalement la photo de nature.
Ce qui inclut la photo animalière et la photo de paysage.

As-tu des domaines qui t’attirent mais que tu n’as pas encore essayés ?

Oui, tous ! Plus sérieusement je rêverai de faire de la photo aérienne !
Un petit hélico d’occasion, ça doit bien se trouver ! (Rire)

As-tu des artistes que tu aimes particulièrement et Quelles sont les influences qui t’inspires si tu en as ?

Mmmmm… Il y a bien entendu une montagne de photographes qui m’inspirent, mais mon inspiration principale est dans le rêve, l’imaginaire…
L’émotion d’un dessin, d’une poésie ou bien encore d’une chanson…

Peux-tu nous expliquer rapidement ton cheminement pour prendre une photo ? Tes thèmes sont-ils instinctifs ou alors longuement réfléchis à l’avance ?

Les deux ! En photo de nature on a deux options : La « Billebaude », où l’on se déplace à la rencontre des animaux. On est là sur une démarche plutôt instinctive.  Et enfin « l’affût », qui est une méthode plus réfléchit où je prend soin de prospecter, afin de choisir  mon cadre et mes personnages .

Passes-tu beaucoup de temps sur une photo ?

A la réalisation oui, puisque ce sont avant tout des heures et des heures sur le terrain à prospecter pour pouvoir rencontrer les sujets. Parfois ce sont des jours et des nuits entières dans le froid sans ne jamais déclencher ! Tout comme l’on peut arriver au détour d’une randonnée devant une vue magnifique et simplement cadrer/déclencher… Je passe ensuite peu de temps en post-production, j’ajuste mes contrastes, hautes lumières… J’affectionne la correction d’exposition à la prise de vue, j’aime sous-exposé l’environnement de mes photos !

Dans ton domaine photo de prédilection, as-tu des astuces ou des conseils à nous donner pour éviter certains pièges ?

Observer, observer, observer… Aller sur le terrain autant de fois qu’on le peut. C’est là que tout s’apprend… Lâchez vos écrans, vos claviers, vos souris et sortez ! Il y a différents types de photographes: Ceux qui passent leur temps avec leur matériel dernier cri à déclencher sur mires pour savoir qui a le meilleur. Et ceux qui ont le courage (il faut le dire) d’aller faire des photos. Parce que je pense sincèrement que le plus dur pour un photographe n’est pas de faire une belle photo… Le plus dur est de garder son enthousiasme pour pouvoir jour après jour sortir en prendre.

Si j’ai oublié une question ou que tu souhaites nous donner une information importante, c’est maintenant.

Oui, je terminerai en disant que très souvent j’échoue et que quelques fois seulement je réussis… Et cela ne s’applique pas seulement au monde de la photographie… L’échec est un diplôme. Alors faites des erreurs ! Pleins ! Je remercie toute l’équipe de Digimage, pour leur accueil et leur professionnalisme. Une mention spéciale pour Gilles qui a toujours su m’orienter et me conseiller dans mes choix matériel.

 

Nous te remercions Romain pour avoir pris du temps pour répondre à nos questions et nous espérons avoir répondu à cette informations pour nos lecteurs.

L'équipe digimage

Magasin de vente appareil photo Nikon VaucluseRevendeur appareil photo Nikon Aix en ProvenceVente appareil photo reflex canon vaucluseFournisseur en accessoires photo de marque Canon avignonSite appareil photo compact expert Canon St-BrieucPrix pour un objectif Sony grand angle Avignon

Boutique en ligne